MOT DE LA CHARGÉE DES AFFAIRES DES ÉTATS-UNIS

Le projet Radio Synergie États Unis Côte d’Ivoire est une étape importante dans l’engagement de l’Ambassade des États-Unis d’Abidjan avec les médias. Ce projet, qui va durer un an, permettra de former des journalistes issus de 50 radios de proximité, de produire des émissions que les 50 stations de radio peuvent utiliser gracieusement et de créer une plateforme où ils peuvent partager, à long terme, des émissions réalisées par eux-mêmes.

Il vise essentiellement à créer un réseau national afin que les radios de proximité, qui manquent souvent de financement et de ressources, puissent améliorer leur potentiel en travaillant ensemble, en produisant et en partageant des programmes à l’avenir.

C’est pour cette raison que nous avons nommé le projet « Radio Synergie ». Nous avons essentiellement pour objectif d’exploiter le pouvoir combiné des radios de proximité du pays pour qu’elles puissent devenir plus porteuses que lorsque chacune d’elles fonctionne de façon individuelle. C’est la définition même de la synergie: travailler ensemble pour créer une communauté entière de radios qui est plus forte et efficace et qui ont plus de l’influence que la somme de ses parties.

C’est une étape qui, nous l’espérons, aura un impact sur les populations à travers tout ce beau pays en aidant les radios de proximité à remplir leur mission essentielle en informant les citoyens ivoiriens qui ont besoin de nouvelles et d’informations issues de sources fiables.

Pourquoi les États-Unis font-ils cela? Essentiellement, parce que l’un des objectifs le plus important dans notre partenariat avec la Côte d’Ivoire est de promouvoir la démocratisation et la bonne gouvernance. Cet engagement envers les médias soutient directement cet objectif. Il soutient également l’objectif qui vise à permettre à d’autres acteurs tels que la société civile de participer activement aux débats sur les questions liées à la gouvernance et de communiquer avec les citoyens et le gouvernement à travers ces outils.

Une presse indépendante et professionnelle est essentielle à la démocratie de prospérer. Lorsqu’elle fonctionne correctement, la presse informe les citoyens, permettant un débat public constructif qui renforce l’engagement civique, la responsabilité, la transparence, et la bonne gouvernance. Et cela est vrai partout, que ce soit aux Etats-Unis ou dans les démocraties à travers l’Afrique.

À cet effet, nous sommes heureux de travailler main dans la main avec l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire – URPCI – sous la houlette de notre cher ami Monsieur Karamoko Bamba, ainsi que le Ministère de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Poste.

Nous avons une grande confiance en notre partenaire d’exécution, la Fondation Dr. Peter Graze, qui dirige le projet Studio Mozaik. Nous sommes très heureux de travailler avec le formidable Monsieur Souleymane Oulai, qui dirigera le projet.

Et nous sommes ravis de coopérer maintenant et dans l’avenir avec l’URPCI. Ensemble, les objectifs de ces deux partenaires seront de travailler de manière efficace et efficiente pour former les journalistes de radio en vue de produire et de partager leurs émissions, pour enseigner aux stations radio comment télécharger et utiliser cette plate-forme et enfin pour créer la synergie, un cadre où les radios travailleront ensemble dans le futur.
Dans tout cela, l’URPCI sera la clé de la durabilité du projet. Parce qu’en fin de compte, ce sera à l’URPCI de s’approprier ce réseau et de s’assurer qu’il peut fonctionner à l’avenir. Aux États-Unis, nous voyons chaque jour des exemples sur la façon dont les radios locales partagent des informations entre elles de façon à aider les populations de Californie à comprendre ce qui se passe chez les amis, la famille et les partenaires commerciaux à Chicago, à Washington et à Miami. Il s’agit donc d’être connecté. Il s’agit de l’unité nationale.
Nous croyons que l’accès à l’information à travers le pays peut produire la même chose ici: unir le pays, fournir des informations à ceux d’Odienné sur les événements à Bouaké, Duékoué ou Bondoukou, au bénéfice de tout le monde tout en répondant aux besoins et aux préoccupations des citoyens. Comme l’a déclaré le formidable coach en management, Steven Covey: « La synergie, c’est bien plus que ma façon de faire ou votre façon de faire. C’est notre façon de faire… ensemble ».

Madame Katherine BRUCKER
Chargée d’Affaires des États-unis en Côte d’Ivoire